Les chenilles processionnaires sont des chenilles ayant des milliers de poils minuscules qui contiennent une substance irritante. Lors d’un contact direct ou même indirect avec ceux-ci différents symptômes peuvent apparaître : démangeaisons, éruptions cutanées, maux de gorge, difficultés respiratoires ou même des problèmes oculaires.

Ces symptômes sont retrouvés aussi bien chez l’homme que chez l’animal. Il est possible pour les propriétaires d’animaux, notamment les propriétaires de chien et de chat, de souscrire à une mutuelle pouvant alors couvrir le traitement de la piqure de la chenille processionnaire.

Pour protéger votre animal il est important de bien regarder dans votre jardin et lors de vos promenades qu’il n’y ait pas de chenilles processionnaires dans les alentours, et surtout pendant la période allant de mars à juillet, c’est à dire lors de la période estivale.

Comment savoir si mon animal a été victime d’une piqûre de chenille processionnaire ?

Il est possible de voir simplement et rapidement si votre animal a été touché :

  • si votre animal a la langue gonflée, irritée
  • si la langue de votre animal se noircit
  • si votre animal bave anormalement abondemment
  • si votre animal éternue, tousse ou a des difficultés respiratoires

Que faire lorsque mon animal est entré en contact avec la chenille ?

Ici cela dépend de l’endroit où votre animal a été touché :

  • En cas de contact avec la peau : ici pas d’inquiétude dans l’immédiat, néanmoins il faut quand même aller voir votre vétérinaire dès que possible afin qu’il puisse vérifier que l’irritation ne comporte pas de danger pour votre animal.
  • En cas de contact avec les yeux : il s’agit d’une situation d’urgence, aller sans tarder voir votre vétérinaire, votre animal pourrait perdre la vue, ne tardez pas à partir.
  • En cas de contact avec la langue : il s’agit de la pire des situations, partez sans tarder chez un vétérinaire, la vie de votre animal est en jeu ! Sa langue risque de nécroser, votre animal ne pourra plus se nourrir !

Souscrire à une mutuelle pour mon animal, est-ce vraiment utile ?

Avant de souscrire à une mutuelle pour chien il est important de se poser les bonnes questions :

  • Mon animal est-il curieux ? Est-il joueur ?
  • Est-ce que j’habite dans une zone à risque ?
  • Mon jardin abrite-t-il des nids de chenilles processionnaires ?

Ce sont ces questions qui vous permettront de juger de l’utilité d’une mutuelle pour animaux, n’hésitez donc pas à rechercher dans votre jardin, mais aussi aux endroits où vous promenez votre animal, si il y a des nids de chenilles processionnaires. Il est également possible de vous renseigner sur leur présence auprès de votre jardinier ou d’un professionnel en la matière.

Globalement, plus votre animal sera joueur, aventurier ou curieux, plus il aura de chance de se blesser, et plus vous serez susceptible d’aller chez votre vétérinaire souvent, et donc les conséquences financières se feront rapidement ressentir pour vous, dans ce cas la souscription d’une mutuelle paraît intéressante.

En conclusion, la chenille processionnaire fait partie des nuisibles susceptibles de causer de véritables dégâts pour vous et votre animal et c’est pourquoi il paraît intéressant, selon les situations, pour vous, bon maître soucieux de la santé de votre animal, de souscrire à une mutuelle en cas de piqûre.